My lifestyle

Un week-end à Venise

28 octobre 2018

Dans ma liste de choses à faire pour mes 30 ans, il y a « visiter une nouvelle grande ville européenne ». C’est donc chose faite, nous avons profité d’un week-end ensoleillé d’octobre pour faire une escapade express à Venise. Un séjour en amoureux au fil des canaux, des Spritz et des bonnes pizzas.

A lire aussi : 30 choses à faire pour mes 30 ans

Vendredi – Arrivée à Venise


Nous arrivons tard à Venise car évidemment l’avion a un peu de retard (merci Easyjet). Direction les « Water taxi » après avoir acheté notre billet (pour info : 8€ pour un aller simple directement Murano, 15€ pour Venise). Le bateau est bien rempli mais on trouve de la place et en 30 minutes on est arrivé à Murano.

Nous avons réservé un super Airbnb pour le week-end, dans le centre de l’île et donnant directement sur le canal.

Samedi – Murano, Burano, Venise


Après un petit déjeuner sur la terrasse de notre logement (du bon raisin italien et des viennoiseries bizarres), nous partons à pied à la découverte de Murano. L’île est petite mais très jolie : des canaux, des ponts, des belles églises, des terrasses sympathiques, quelques espaces verts, et surtout des souffleurs de verre à chaque coin de rue… Nous n’avons malheureusement pas pu voir une démonstration de soufflage du verre mais cela doit être vraiment intéressant à observer.

A voir à Murano :

  • Le phare de Murano
  • Cometa di Vetro
  • Eglise St. Pietro Martire
  • La basilic dei Santi Maria e Donato
  • Le musée du Verre
  • Flanner dans les boutiques d’objets en verre
  • Une démonstration de souffleur de verre

Vers midi, direction le seul embarcadère de l’île (Murano Faro) où passe le bâteau pour aller sur Burano. Malheureusement il y a à peu près un million de touristes qui font la queue pour embarquer, donc on décide de revenir plus tard et d’aller déjeuner en attendant. Nous trouvons une table en terrasse au B restaurant, où l’on déguste une bonne pizza avec un verre de vin blanc italien.

Retour vers l’embarcadère, et cette fois-ci c’est la bonne, on monte rapidement dans le bateau pour une traversée de 30 minutes pour Burano.

Burano est réputée pour sa dentelle et ses petites maisons peintes de couleurs vives. Pour la petite histoire, c’était les pêcheurs à l’époque qui peignaient leur maison en couleur pour se repérer et reconnaître leur maison en cas de brouillard. Aujourd’hui, les habitants de l’île doivent encore repeindre leur maison une fois par an de cette même couleur.

En effet, cet endroit est vraiment joli et paisible. On flâne dans les petites ruelles, on se pose un peu au bord de l’eau, et on reprend le bateau pour Venise au bout d’1h30 environ.

Arrivés à Venise, on décide d’aller directement à la place Saint Marc à pied. Le chemin est très sympa : des rues passantes, des ruelles dont certaines vraiment étroites, des ponts, des marches, des intersections, bref un vrai labyrinthe (heureusement qu’on a Google maps !). On arrive à la place Saint Marc, et là… waou ! Malgré le monde, l’endroit est vraiment à voir une fois dans sa vie. Je suis conquise par l’architecture et la beauté des bâtiments.

On repart ensuite se perdre dans les rues, jusqu’à l’heure de l’apéro. On se prend un Spritz, LA boisson locale, en regardant la nuit tomber. La pizza du midi nous a tellement callée qu’on a même pas faim pour dîner, du coup on est juste allé se prendre une excellente glace à Gelato di Natura en regardant les gondoliers passer.

On rentre ensuite à Murano, qui est devenu toute paisible avec la tombée de la nuit.

Dimanche – Plage du Lido, Venise, départ


Ce matin c’est déjà l’heure de quitter notre logement. Nous avions prévu de laisser notre bagage dans un Bagbnb à Venise, mais on a la mauvaise surprise de tomber sur une boutique fermée… On se prend un café en attendant, et on a l’idée de demander gentiment au café s’il peut nous garder notre sac pour la journée. Aucun soucis, il le laisse dans un coin ! Trop sympa !

On repart plus léger prendre la ligne 1 de bateau qui descend le canal principal de Venise. Bon le bateau s’arrête toutes les 2 minutes, mais on est bien installés tout devant et on peut admirer les monuments, le paysage, les gondoliers par centaines… C’est vraiment une ville très riche d’un point de vue architecture, monuments, etc. J’adore !

On continue la croisière jusqu’à l’île du Lido, station balnéaire des Vénitiens. J’avais pour idée de me baigner dans l’Adriatique, mais malheureusement le vent et l’absence de douche ont eu raison de ma motivation. On se pose quand meme un peu sur la plage et on se balade rapidement dans les rues de l’ile, avant de repartir.

Retour sur Venise, où nous débarquons à l’arrêt Arsenal afin de pouvoir visiter la partie sud (Gardini della Biennale, Castello…). On s’arrête dejeuner en terrasse à la Trattoria Pizzeria Da Paolo, un bon restaurant à touristes mais tout de meme très bon avec un service rapide.

On repars ensuite manger une glace à la Gelateria Ruga Giuffa (bonnes mais moins que Gelato Di Natura). Il nous reste un peu de temps pour flâner encore dans les rues des quartiers San Marco, San Polo et Cannaregio, avant d’aller récupérer notre bagage et reprendre le bateau pour l’aéroport.

Avis sur Venise


Personnellement j’ai adoré. Je suis une fan de rues piétonnes, donc là j’étais servie ! La ville est en soi très belle, et cela m’a suffit de juste déambuler dans les rues et prendre le Vaporetto sur les canaux. Après je pense qu’il y a énormément de choses en plus à voir et à faire (musée, monuments…), mais en un week-end ce n’est pas possible.

Murano et Burano ont chacune leur atmosphère et sont vraiment à voir. Le Lido par forcément sur un week-end.

Points négatifs : tout est très cher (logement, transport, nourriture) et il y a énormément de monde, même mi-octobre (j’ose meme pas imaginer au mois d’août…).

En conclusion, une destination recommandée pour un week-end, si vous n’avez pas peur de la foule !

Le logement


Nous avons choisi de loger à Murano pour le calme et le meilleur rapport qualité-prix, et on a vraiment bien fait. Le logement Airbnb était extrêmement bien placé, grand et avec une terrasse donnant sur le canal (introuvable à ce prix à Venise). On a payé environ 230€ pour 2 nuits.

J’avais un peu peur au niveau des transports pour rejoindre Venise, mais c’est vraiment très bien relié et on a jamais attendu plus de 10 minutes le bateau. Le seul point négatif : si vous voulez rejoindre Burano depuis Murano, vous pouvez avoir un peu d’attente car le Vaporetto vient de Venise et est déjà bien plein, et beaucoup de personnes passent par Murano avant d’aller à Burano… Les heures creuses sont donc à privilégier, ou être patient !

Les transports


Les voitures étant interdites à Venise, les moyens de transport les plus adéquats sont… la marche à pied, et le bateau.

Se déplacer en bateau coute toutefois très cher, et il vaut mieux prendre un abonnement. A savoir aussi : l’abonnement aux Vaporetto (ATCV) n’inclut pas le transport Venise-Aéroport, qui est assuré par une autre compagnie Allilaguna. C’est donc un billet à acheter en plus.

♦ Nous avons pris un abonnement Vaporetto 24h à l’ATCV : 20€ par personne.

♦ Billet Allilaguna de Aéroport-Venise A/R : 8€ par personne pour l’aller Aéroport-Murano, et 15€ par personne pour le retour Venise-Aéroport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *